Les équipements en contact permanent avec l’eau se dégradent. Voici comment y remédier.

Un traitement de l’eau qui entretient les équipements de votre piscine

 

Les équipements de piscine aussi sont soumis à rude épreuve. Des tâches apparaissent sur les revêtements au fil du temps, les performances de l’électrolyseur et du filtre se dégradent…Ceci est principalement dû à deux facteurs : une concentration en calcaire trop importante et des métaux en quantité élevée.

Rien d’inéluctable, cependant. Avec un traitement de l'eau adapté, il est possible de réduire considérablement l’atteinte aux équipements. Voici nos conseils !

Agir contre le calcaire

Au fil du temps, à force de circuler à travers les différents équipements, l’eau y dépose petit à petit une couche de calcaire. Celle-ci a pour conséquences de diminuer les performances d’appareils comme la pompe à chaleur, l’électrolyseur au sel, les lampes et le filtre, qui, de fait, consomment plus d’électricité et s’usent plus vite. Le calcaire accentuent aussi le dépôt d’algues et d’autres micro-organismes sur les parois du bassin en rendant celles-ci rugueuses.

Autant de désagréments qui peuvent être évités en effectuant au printemps un traitement préventif anti-calcaire. Ces produits se trouvent facilement et ont l’avantage de rester disponible dans l’eau pour le reste de la saison en cas de surdosage, tout en ne causant pas de désagréments pour les baigneurs. Précisons qu’ils sont compatibles avec les autres produits de traitement courant.

Agir contre les métaux présent dans l’eau

Ce qu’on sait moins sur les produits de traitement stars des bassins comme le chlore ou le brome, c’est qu’ils peuvent causer l’oxydation de certains équipements, notamment lorsque des métaux sont présents dans l’eau. Et, là encore, diminuer leurs performances, voire les rendre inutilisables au fil des années.

Ces métaux se repèrent par exemple avec l’apparition de tâches noires ou de rouille sur les revêtements, qui sont caractéristiques de la présence de fer ou de cuivre dans l’eau. 

Là encore, un traitement préventif s’impose, à base de produits spécialement conçus pour capturer ces métaux gênants. De même qu’avec le traitement anti-calcaire, un surdosage ne présente pas de risque pour les baigneurs et les équipements, tout en restant disponible dans l’eau tant que le produit n’est pas sollicité. De plus, ce traitement est compatible avec les autres traitements courants.

Quelques conseils de lectures utiles sur notre blog : 

Notre guide de l’entretien facile de la piscine 

Comment nettoyer une eau verte de piscine en 48 h

Les 3 traitements alternatifs au chlore dans une piscine

Sur ce, bonne baignade… !

Partager cet article