Quand on laisse la piscine vivre sa vie, il faut s'attendre à ce qu'elle "pourrisse". Heureusement, c'est réversible !

Nettoyez votre piscine en quatre étapes

Le printemps réserve parfois de mauvaises surprises. C'est le cas lorsqu'on bâche sa piscine pour l'hiver sans maintenir actif le système de filtration. En débâchant aux beaux jours on a alors la joie de découvrir un bassin vert-moisi envahi par les algues. Alors, que faire dans ce cas là ?

Une solution consiste à vider entièrement l'eau de la piscine pour la remplir de nouveau. Mais, franchement, ce n'est pas très écologique. On va donc s'intéresser à une deuxième solution : récupérer cette eau, c'est-à-dire la nettoyer énergiquement. Je vous propose pour cela de suivre les cinq grandes étapes.

1ère étape : nettoyer le fond du bassin

Munissez-vous de l'épuisette pour extraire les plus gros déchets qui se sont déposés au fond. Cela se fera un peu à l'aveugle, mais vous devriez remonter quelques tas d'algues ou animaux.

Passez doucement votre balai aspirateur sur le fond du bassin, en envoyant l'eau directement à l'égoût. Le niveau d'eau de la piscine en sera affecté, c'est pourquoi je vous conseille d'y remettre de l'eau neuve en continu avant même de passer le balai. Ceci afin que les skimmers puissent continuer à bien fonctionner.

Vous constaterez que l'aspiration faiblit par moment. C'est qu'il faut aussi penser à cette étape à vider régulièrement le panier du préfiltre, par où transitent (et s'accumulent) les déchets !

2ème étape : frotter les parois à l'aide d'une brosse

A l'aide de votre brosse de paroi, frottez énergiquement le fond et les bords du bassin pour décoller un maximum de résidus, ceux que l'aspirateur n'a pas réussi à éliminer.

3ème étape : le traitement choc

Il est maintenant temps de ramener la couleur bleue de l'eau, qu'en dites-vous ? Avant de déverser le produits dont je vais vous parler, assurez-vous d'abord que le pH est équilibré (entre 7.2 et 7.6 idéalement) et que le filtre est propre.

Il va donc s'agir à cette étape de traiter le bassin à l'oxygène actif liquide (ou peroxyde d'hydrogène). C'est compatible avec tous les traitements que vous utilisez habituellement, donc aucun danger, et c'est la méthode la plus écologique. Et je vous conseille d'équiper vos paniers de skimmers de sac filtrant, jetables, qui permettront de récupérer un maximum de résidus d'algues.

Pour commencer le traitement, versez le liquide dans l'eau au niveau des buses de refoulement. Le dosage dépend du volume de votre bassin. Evitez les éclaboussures car ce produit reste dangereux. En parallèle, laissez la filtration tourner en continu pendant 48 heures.

4ème étape : le peaufinage

Malgré une eau redevenue bleue, il se peut que des petits agglomérats d'algues persistent à certains endroits. Il convient alors d'utiliser un complément de traitement : un anti-algue. A doser toujours selon le volume de votre bassin et à déverser à hauteur des buses de refoulement, l'algicide évitera que les micororganismes survivants pululent à nouveaux une fois la filtration remise en mode de fonctionnement normal.

Je ne détaille pas ici les (nombreux) cas particuliers auxquels j'ai pu être confrontés. Et si votre eau reste trouble, faites appel à un spécialiste !

Voici d'autres articles de mon blog à lire sur le sujet :

Comment remettre sa piscine en route au printemps

Les 5 bonnes raisons de rénover sa piscine

Comment repérer une fuite d'eau dans votre piscine

Sur ce... bonne baignade !

Partager cet article

Commentaires

Piscine en coque  le

Article très interessant! Merci pour le partage

Plombier paris  le https://www.sos-plombier-discount.fr/

La qualité de l'eau d'une piscine dépend en grande partie de sa filtration, de l'élimination des impuretés et du contrôle de l'équilibre de l'eau.

Poster un commentaire
Les champs ayant une étoile (*) sont obligatoires.