Ou pourquoi on a tort de prendre le sujet à la légère !

Des clients me demandent parfois ce qu'il peuvent faire contre l'apparition de la "ligne d'eau" – vous savez, ces traces jaunâtres, verdâtres ou sombres qui apparaissent au fil des jours sur la paroi de la piscine à hauteur de la surface de l'eau. Je leur réponds toujours la même chose : "Rien !"

Aussi efficaces que soient les derniers systèmes de filtration, ils n'empêchent pas un certain nombre de particules (calcaire, algues, pollens) de persister dans le bassin. Au fil des remous, celles-ci vont finir par se fixer sur le revêtement de la piscine sous l'effet du rayonnement solaire. Et en quelques semaines le résultat n'est bien souvent pas agréable à observer.

Mon conseil : nettoyez cette zone régulièrement. Plus vous passerez dessus et moins les particules auront le temps de s'accumuler et de se fixer solidement à la paroi – et par conséquent moins ce ravalement deviendra pénible. La bonne fréquence de nettoyage est selon moi d'une fois par semaine.

Laissez cependant de côté les éponges grattoirs et les détergents (qui peuvent abîmer la paroi). La meilleure solution consiste à s'équiper d'une éponge ou brosse spécialement conçue pour les revêtements piscine (ce n'est pas cher). Vous devriez en constater l'efficacité dès les premiers brossages. Si vous vous trouvez face à des traces anciennes ou particulièrement résistantes, l'usage d'un gel nettoyant adapté à la piscine (ça existe) vous facilitera la tâche.

Si cette intervention vous apparaît fastidieuse, renseignez-vous sur les robots de piscine récents. On en trouve de plus en plus capables de réduire l'encrassement de la ligne d'eau. Même s'ils ne sont pas encore aussi efficaces qu'un humain patient et appliqué pour faire briller le bassin...

Sur ce, bonne baignade !

Partager cet article