Il y a plein de choses toutes simples à faire !

Faire des économies d'eau dans votre piscine très simplement

On n'y pense pas assez... Mais l'eau de votre piscine, en plus d'être un enjeu environnemental important, peut être un poste de dépense non négligeable. Selon moi il est donc esseniel de s'intéresser aux façons de bien la gérer, en mettant en oeuvre quelques "trucs" permettant d'en économiser. Cinq litres par ci, dix litres par là, tous les jours, et à la fin de l'année c'est plusieurs milliers de préservés ! Hier soir je me suis donc lancé dans un inventaire pour vous aider. Le résultat : les 7 astuces ci-dessous.

1) Couvrir la piscine

Le volume d'eau qui s'en évapore peut représenter jusqu'à 25 000 litres par an. La parade incontournable pour limiter cette évaporation est de couvrir votre bassin quand vous ne l'utilisez pas. Avec une bâche à bulles, un volet, un abri... Vous avez le choix entre de nombreux systèmes (que je détaille dans cet article). Qui permettront en prime de limiter la perte de chaleur de votre piscine la nuit et les débris qui s'y déposent.

Pour ceux qui disposent déjà d'une bâche ou autre... Il reste simplement à penser à couvrir votre piscine le plus souvent possible !

2) Réparer les fuites de la piscine

Là aussi cela semble une évidence... Sauf lorsqu'on ne la repère pas à temps, cette fameuse fuite. Heureusement, j'ai déjà écrit un post de blog pour vous aider à repérer une fuite d'eau dans votre piscine ;)

3) Remplir la piscine au bon niveau d'eau

Pour économiser l'eau à la source et éviter de remplir votre bassin plus que nécessaire, je vous conseille de remplir seulement jusqu'à 15 cm en dessous du rebord (il faut quand même que l'eau soit au niveau des skimmers). C'est amplement suffisant, et ça limitera aussi l'eau projettée à l'extérieur par éclaboussures.

4) Réduire la température de l'eau de baignade

Si votre piscine est chauffée, un autre poste d'économie est d'en baisser la température, les semaines de grand vent ou de soleil par exemple. Cela limitera le volume perdu par évaporation. Pour choisir le meilleur système de chauffage en fonction de votre installation, je vous invite à lire mon précédent post de blog.

5) Récupérer l'eau de pluie pour la piscine

C'est aussi simple que de placer un réservoir sous une goutière et d'attendre qu'il se remplisse. L'eau ainsi récupérée vous permettra de réajuster le niveau du bassin. Bien sûr il ne faut pas s'attendre à une eau 100% pure, mais les produits d'entretien de votre piscine se chargeront de la rendre compatible avec la baignade. Surveillez néanmoins le pH car l'eau de pluie est généralement acide.

Il existe d'ailleurs des sytèmes de récupération d'eau de pluie spécialement taillé pour les piscines. Ils sont la plupart du temps équipés d'un filtre pour bloquer les débris chariés dans les goutières. Il y a peu ces systèmes ouvraient même droit à un crédit d'impôt. Renseignez-vous.

6) Végétaliser l'espace piscine

Pas dans la piscine bien sûr mais tout autour ! Les plantes, arbres et buissons seront vos alliés pour limiter l'évaporation en faisant office de barrière contre le vent et en maintenant une certaine humidité autour de la piscine.

7) Garder une piscine propre

Nettoyez régulièrement le bassin, les skimmers et la pompe de filtration. En quoi cela permet-il d'économiser de l'eau ? Eh bien, si votre piscine est par exemple équipée d'un filtre à sable, cela vous évitera au maximum d'avoir à nettoyer ce dernier par contre-lavage (une opération très vorace en eau). Pensez également aux pré-filtres qui s'installent entre la pompe et le filtre et qui permettent eux aussi d'intercepter les débris.

Sur ce... (vous commencez à connaître la chanson)

... bonne baignade !

Partager cet article