Quelques rappels de base pour se faciliter la vie avec sa piscine

C’est inévitable : pour profiter d’une belle piscine quand la météo est au beau fixe, il faut passer par la case entretien ! Cela peut paraître simple lorsqu’on a pris le coup, mais ça l’est moins quand on débute ou qu’on n’a jamais bien intégré quelques notions de base. Il faut savoir qu’une piscine c’est comme un organisme vivant : mieux vaut la nettoyer et bien gérer ses paramètres si on veut augmenter sa durée de vie. 

Voilà pourquoi aujourd’hui on a décidé de vous résumer les principales actions à réaliser pour garder votre piscine au top. Les quatre grandes étapes à retenir : filtration, nettoyage, traitement chimique et équilibre de l’eau.

Ces quatre grands points doivent faire l’objet d’une vérification au moins une fois par semaine. Ça peut être plus à la suite de fortes pluies ou de températures élevées. L’idée étant toujours de laisser le moins de temps possible aux micro-organismes pour proliférer. Allez, on est parti !

Surveiller la filtration de la piscine

La filtration d’une piscine représente en moyenne 80 % du boulot d’entretien nécessaire au maintien d’une bonne qualité de l’eau. Elle est assurée par la pompe, qui fait circuler l’eau dans le bassin et les canalisations, et le filtre, qui capte et élimine les déchets. Il s’agit d’abord de s’assurer que les deux sont bien réglés par rapport au volume à traiter (si vous avez bien été conseillé à l’installation il n’y a normalement pas de problème).

La clé est de régler un temps de filtration optimal pour votre piscine. Retenez cette formule : température de l’eau (divisée par) 2 = temps de filtration quotidien (en heures). Conseil : faites tourner le système de jour, afin de réduire la proportion de chlore détruit par les UV. La formule vaut pour le cas où la température est inférieure à 24 °C. Au-dessus, mieux vaut laisser la filtration tourner en continu de jour comme de nuit.

La deuxième chose à retenir, c’est de nettoyer régulièrement le filtre. Vérifiez son encrassement et, si besoin, nettoyez-le. Pour prendre l’exemple des filtres à sable : on réalise un contre-lavage puis un rinçage afin d’éliminer toutes les impuretés, en prenant soin d’envoyer l’eau utilisée vers l’égout. Dans l’idéal, le nettoyage du filtre doit être fait une fois par semaine. En parallèle, il faut penser à vider régulièrement les paniers des skimmers, et vérifier le niveau d’eau du bassin – qui ne doit jamais tomber sous la moitié des skimmers !

Lire aussi sur le blog >> Les avantages des pompes à vitesse variable

Nettoyer sa piscine comme un pro

Le système de filtration ne résout malheureusement pas tout. Des débris plus gros et des micro-organismes plus tenaces nécessitent une intervention spéciale : la vôtre. 

  1. Armez-vous d’une épuisette pour retirer les plus gros éléments ;
  2. Passez l’aspirateur pour retirer ceux qui ont coulé (ou confiez cette tâche à un robot de piscine plusieurs fois par semaine !) ;
  3. Brossez les parois à l’aide d’un balai pour empêcher les micro-organismes (mêmes invisibles à l’oeil nu) de s’y fixer durablement, et surtout au niveau de la ligne d’eau.

Là encore, l’idéal est de pratiquer ces petits gestes au moins une fois par semaine. 

Lire aussi sur le blog >> Pourquoi et comment nettoyer la ligne d’eau de sa piscine

Lire aussi sur le blog >> Comment nettoyer une eau verte de piscine en 48 h ?

Le traitement chimique de la piscine

C’est une étape indispensable pour désinfecter votre piscine, c’est à dire éliminer les microbes qui y sont présents. Le traitement au chlore est le plus courant, mais de nombreuses autres méthodes existent : oxygène actif, magnésium, brome, UV, ozone… Pour le dosage, on vous renvoie à la notice d’utilisation de votre produit.

L’important, c’est de surveiller le taux de produit désinfectant dans l’eau de la piscine. Car qu’il n’y ait plus de galettes de chlore visibles ne veut pas dire que le taux de chlore n’est pas optimal ! Tout dépend du boulot du système de filtration et des conditions météorologiques.

Pour mesurer le taux de chlore, utilisez une bandelette test ou une appareil électronique. Le taux doit être autour des 2 mg/L. Au-dessus de 3 mg/L, c’est trop. En dessous de 1,5 mg/L, ça ne désinfecte pas suffisamment. Tant que le taux se trouve dans cette fourchette, vous n’avez pas besoin de remettre de produit. Dans l’idéal, mesurez le taux de chlore au moins une fois par semaine.

Pour les flemmards, sachez qu’il existe des diffuseurs flottant qui se charge de remettre du chlore quand il y a besoin !

Lire aussi sur le blog >> Comment repérer une fuite d’eau dans votre piscine ?

Vérifier l’équilibre de l’eau de votre piscine

L’équilibre de l’eau regroupe la surveillance de trois paramètres : le pH (acidité-basicité), le TAC (alcalinité) et le TH (calcaire). Le pH est le plus important des trois. On repère vite un pH mal équilibré : l’eau change de couleur, elle irrite la peau (si trop acide), des algues apparaissent (si trop basique). Bref, mieux vaut rester vigilant !

Le pH se mesure au moins une fois par semaine, à l’aide d’un pHmètre électronique ou un kit de test liquide. Il doit se situer entre 7 et 7,4. Si besoin, il faut l’ajuster avec des produits rehausseurs ou réducteurs de pH (disponibles dans le commerce).

En cas de problèmes de pH sur le long terme, il faut alors vérifier les deux autres paramètres : le TAC et le TH. Le TAC optimum se situe entre 100 et 250 mg/L – à mesurer au moins une fois par mois. Le TH se situe quant à lui idéalement entre 100 et 150 – on le mesure une fois par mois aussi.

Résumé des étapes incontournables de l’entretien d’une piscine

  • Bien régler la filtration en fonction des conditions extérieures ;
  • Nettoyer régulièrement le filtre ;
  • Passer l’épuisette, l’aspirateur et la brosse dans le bassin ;
  • Vérifier les skimmers ;
  • Surveiller le taux de produit désinfectant et en ajouter si besoin ;
  • Checker le pH et ajuster si nécessaire.

On espère que ces conseils vous auront aidés. N’hésitez pas à nous contacter en cas de doute si vous êtes dans le Vaucluse. Et sur ce… bonne baignade !

Partager cet article

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.
Poster un commentaire
Les champs ayant une étoile (*) sont obligatoires.